http://www.clicanimaux.com

Il suffit d'un clic pour nourrir gratuitement un animal abandonné !

Quand le bonheur l'enlève

Orchestration pré-programmée "made in mon synthé" non définitive.

Enregistrement avec les moyens du bord (c'est-à-dire rien !), avec un interprète qui n'en est pas un (moi...)

Mise en musique et interprétation : Frédéric NYEL

 

J'aimerais me perdre dans ses yeux,

Scintillants, merveilleux,

Pour faire le plus beau des voyages,

Au creux de son visage,

Goûter à son petit nez si fin

De mes lèvres, afin

De finir leur course sur sa bouche,

Que nos langues se touchent...

 

J'aimerais me perdre dans ses bras,

Caché au fond des draps,

Et boire à la tiédeur de son corps,

Le soir quand ell' s'endort,

Goûter à son délicieux parfum

De mes lèvres, afin

De finir leur course dans son cou

En guis' de rendez-vous...

 

 

Et lui donner tous les plaisirs,

L'amour et les plus beaux désirs

Qu'il lui faut découvrir,

Et lui apprendre les caresses

Pour atteindre l'ultime ivresse,

Dans des flots de tendresse.

Je veux l'aimer comme elle en rêve

Jusqu'à ce que le jour se lève,

Quand le bonheur l'enlève !

 

 

J'aimerais caresser ses cheveux,

Ondulant comme un feu,

Suivre leur danse quand ils frôlent

Le creux de ses épaules,

Goûter avec audace à ses seins

De mes lèvres, afin

De finir leur course sur son coeur

Et que nos corps s'effleurent...

 

J'aimerais me perdre sur son ventre

Pour en trouver le centre

Et me réfugier sur son nombril

Pour m'en servir d'abri,

Goûter à la douceur de ses reins

De mes lèvres, afin

De finir leur course sur ses cuisses,

Pour que mes mains s'y glissent...

 

REFRAIN

 

J'aimerais me perdre sur ses hanches,

Bien galbées et si blanches,

Déposer mes baisers en cadeau

Dans le creux de son dos,

Goûter à son délicieux jardin

De mes lèvres afin

Qu'ell's finissent leur course au trésor

Sur son triangle d'or...

 

REFRAIN

 

Texte écrit le 24/01/1992, à arranger

Frédéric NYEL © (alias FredOueb)

Ajouter un commentaire