http://www.clicanimaux.com

Il suffit d'un clic pour nourrir gratuitement un animal abandonné !

Le Champ d'Antonin (R. NYEL / F. NYEL)

 

Interprétation : Frédéric NYEL

(Orchestration pré-programmée "made in mon synthé" à titre d'information quant à la couleur musicale pour arrangements professionnels.)

NB : Comme d'habitude enregistré avec les non-moyens du bord.

Merci de votre compréhension. 

 

Le blé ne pousse plus dans le champ d'Antonin,

Depuis qu'elle n'est plus là, la femme d'Antonin.

C'est qu'elle avait de quoi rendre fou Antonin

Avec ses cheveux longs, dorés comme le foin.

 

Quand Antonin se laissait prendre

À caresser ses cheveux blonds,

Alors il devenait tout tendre

Et disait qu'il faisait moisson.

 

Le blé ne pousse plus dans le champ d'Antonin,

Depuis qu'elle n'est plus là, la femme d'Antonin.

C'est qu'elle avait de quoi rendre fou Antonin

Avec son grain de peau, doré comme le foin.

 

Quand Antonin se laissait prendre

À caresser son ventre rond,

Alors il devenait tout tendre

Et murmurait "C'est un garçon !".

 

Le blé ne pousse plus dans le champ d'Antonin

Depuis qu'elle n'est plus là, la femme d'Antonin,

Depuis qu'un vent d'hiver l'a prise, corps et biens ;

Comment semer quand on a perdu le bon grain ?!

 

C'est pourquoi chaque année, au printemps qui revient,

Le blé ne pousse plus dans le champ d'Antonin.

 

Paroles : Robert NYEL / Musique : Frédéric NYEL  © 28 AVRIL MMXVIII

Commentaires (2)

1. GILBERT LEGER 03/05/2018

Grand plaisir pour moi de voir ces deux noms et prénoms côte à côte !!
J'aurais aimé pouvoir réaliser ce rapprochement quelques années plus tôt , mais il se fait avec un très beau texte, mis en musique avec talent .
Bravo !

=> Frédéric NYEL : Un grand merci du fond du coeur pour ta gentillesse et ton passage ici.

2. Sophya 30/04/2018

Très belle chanson, même si le texte est un peu désuet pour notre époque moderne.
La mélodie est magnifique et bravo pour l'arrangement avec "les moyens du bord".

=> Frédéric NYEL alias FredOueb : Heureux et flatté d'avoir un premier commentaire de Sophya. Merci pour ces impressions et les compliments. Texte désuet certes mais sobre et touchant à la fois, ce qui a inspiré ma mise en notes.

Ajouter un commentaire