http://www.clicanimaux.com

Il suffit d'un clic pour nourrir gratuitement un animal abandonné !

Trop vite (Missaerodynamic/Frédéric NYEL)

Paroles : Missaerodynamic

Musique & interprétation : Fréderic NYEL (30/04/2021)

Orchestration "made in mon synthé" à repenser.

(Chanson destinée à une interprète féminine.

 

J’étais les larmes sur le quai de la gare,
Celles qu'on cache sous des lunettes noires.
L’amour dans le mal, le mal dans l'amour,
Toutes ces promesses dont on fait le tour
Trop vite.

J’étais de ces cœurs de verre
Qui se disent de pierre,
De ces putains qui se font naïves
Quand l'homme arrive
Trop vite.

J'aurais voulu t’écrire l’amour
Comme tu m'embrasses.
J'aurais voulu faire tomber le jour,
Sans que le soleil ne le sache.

J’étais de ces imbéciles qui restent quand même,
Abruties sous des tonnes de "Je t'aime".
Les larmes de sang qu'on peut verser
Quand l'autre s’en est allé
Trop vite !

J’étais de celles qui pleurent sous leur douche,
Attendant que tout le monde se couche
Pour miauler sous la lune leur vengeance,
Et maudire ce cœur qui balance
Trop vite…

REFRAIN

J’étais de celles qui oublient que le temps passe,
Que même le prince charmant se casse…
Maintenant que les secondes sont devenues des heures,
Que les sourires ne cachent plus les pleurs,
Tout n'ira plus
Trop vite.

Ajouter un commentaire