http://www.clicanimaux.com

Il suffit d'un clic pour nourrir gratuitement un animal abandonné !

¡ Olvídame !

 

 Compositeur - arrangeur - interprète : Yves ALBA

(http://www.myspace.com/albayves)

 

Pues te vas una vez más,
Dices que necesitas
Soledad por algunos tiempos.
Pero contigo se va
El río de mi vida
Donde nadan mis sentimientos.

Y yo quedo solo aquí,
Pensando que conocí
Largas horas de felicidad.
Y partiendo, tu matas
Todas mis esperenzas
De ofrecerte la melosidad
Que mereces no más.

 

REFRÁN :

Si debes irte para siempre,
¡ Déjame una última sonrisa !
¡ Derramas una última lágrima !
Sólo para mostrarme
Cuanto me amabas realmente.
¡ Vete sin te volver nunca !
Para esconder tu soberbia,
Pues ¡ olvídame !

 

Sé que la separación,
Nunca dará más razón
A nuestro amor jóven y frágil.
Cuando llamo tu nombre,
El silencío me responde,
El vacío es muy difícil.

Así me pongo loco
Sin tí a mi lado,
Sin tus labios contra los míos.
Me acuerdo de tu mano
Acariciando mi cuerpo,
Atrayéndome por juegos pillos
Que hoy llevas contigo.

 

Al refrán

Pues repetir la primera estrofa

 

TRADUCTION :

Alors tu t'en vas une fois de plus,
Tu dis que tu as besoin
De solitude pour quelques temps.
Mais avec toi s'en va.
Le fleuve de ma vie
Où nagent mes sentiments.

Et je reste seul ici,
En pensant que j'ai connu
De longues heures de bonheur.
Et en partant, tu abats
Tous mes espoirs
De t'offrir la douceur
Que tu ne mérites plus.

 

REFRAIN :

Si tu dois t'en aller pour toujours,
Laisse-moi un dernier sourire !
Verse une dernière larme !
Seulement pour me montrer
Combien tu m'aimais réellement.
Va-t'en sans ne jamais te retourner !
Pour cacher ta fierté,
Et puis oublie-moi !

 

Je sais que la séparation,
Jamais ne donnera raison
À notre amour jeune et fragile.
Lorsque j'appelle ton nom,
Le silence me répond,
Le vide est très difficile.

Je deviens fou ainsi
Sans toi à côté de moi,
Sans tes lèvres contre les miennes.
Je me souviens de ta main
Caressant mon corps,
M'entraînant dans des jeux coquins
Que tu emportes aujourd'hui avec toi.

 

Au refrain

Puis reprendre la première strophe.

 

 Texte écrit le 19/04/1994

Frédéric NYEL © (alias FredOueb)

Commentaires (1)

1. SOPHYA 11/08/2011

J'ai eu beaucoup d'émotions à l'écoute de ce tango pendant lequel j'ai pu imaginer deux êtres corps à corps évoluer une dernière fois avant de se séparer..... Bravo pour cette création en espagnol qui n'a rien à envier à la française!
Tu m'as impressionnée !

=> Frédéric NYEL : Merci de ton émotion. Il se peut que des petites erreurs de grammaire aient résisté à mes faibles connaissances de la langue. Le texte français, traduction fidèle, ne rend malheureusement pas toute l'émotion des mots espagnols. Il faut féliciter Yves Alba (voir sur Myspace), le compositeur-interprète qui s'est prêté au jeu du tango argentin que je lui avait "commandé", avec brio.

Ajouter un commentaire