Créer un site internet

C'est pas un beau rôle

C'est pas franch'ment amusant

D'être le dernier à savoir

Que Madame et son amant

M'attribuent des corn's certains soirs…

 

Quand je la crois, courageuse,

À son cours de gym, s'évertuant

À transformer, ambitieuse,

Sa silhouette… apparemment,

 

C'est à un tout autre sport

Qu'elle s'adonne, en compagnie

Du prof !... Ell' fait des efforts,

Ça, elle en perd, des calories !!

 

Cocu, c'est pas un beau rôle !

Mais il paraît qu' ça s' refus' pas.

Il y'en a qui trouv'nt ça drôle…

Je n' sais pas où ils ont vu ça !

 

Moi, je reste philosophe,

Puisque j'ai un rival sérieux.

J'aim' bien l' sport, mais j' suis pas prof ;

Alors qu'est-c' qu'ell' lui trouv' de mieux ?...

 

Curieux, je m' suis renseigné :

De source sûre, il paraîtrait

Qu' pour travailler les fessiers

Il a un truc… Chut ! c't' un secret !!...

 

Moi, pourtant, l' sport en chambre,

Je m'évertue à l' pratiquer

Du mois d'octobre à septembre,

Mêm' le dimanch', les jours fériés !

 

Cocu, c'est pas un beau rôle !

On n'est jamais qu'un figurant,

Un clown blanc. Ce n'est pas drôle

D' faire l'amour en intermittent.

 

J'ai envoyé un' copine

Fair' de l'œil au prof sans scrupules,

Lui d'mandant d'être câline

Devant cell' qui m' rend ridicule.

 

Très joueuse, elle a incarné

Ce rôle avec un grand sérieux :

L'épous' volage est tombée

Sur un tableau peu élogieux…

 

Cocu, c'est pas un beau rôle !

Il s' déclin' pas au féminin…

Alors je trouvais ça drôle

D' pouvoir lui en justifier un.

 

 

Texte écrit les 12/12/2010 et 20/01/2011, à "musiquer"

Frédéric NYEL © (alias FredOueb)

Ajouter un commentaire