Complexée d'A-P* (la)

 

Je déguste vos mots, M'sieurs, Dames,
J'apprécie vos écrits, c'est beau !
Des émouvants, des rigolos,
Des romantiqu's, ou bien des drames...

Je lis de bien belles histoires,
Du rêve à la réalité,
Cendrillonair' banalité ;
Je foule votre territoire.

 

Refrain :

Mais moi ? me direz-vous alors,
Qu'ai-je donc à vous proposer ?
J'en ai, mais... non, j'ai des remords.
Non, vraiment... je n' vais pas oser !
Et moi ? me direz-vous enfin ?
Je voudrais bien y échapper !
J' n'ai pas vot' talent d'écrivain :
Je suis la Complexée d'A.-P. !

 

Je vagabonde sur vos rimes,
Pleur' sur vos plaies cicatrisées,
M'immisce dans vos coeurs brisés,
Parcours votre journal intime.

Je m'amuse d'un jeu de mots,
Verse une larme d'émotion
Sur une triste évocation,
M'indigne enfin sur un brûlot.

 

Au refrain

 

Touriste de l'imaginaire,
Je voyag' dans vos plus beaux rêves,
Qu'import' si la balade est brêve,
Pourvu qu' le pays soit lunaire !

Je me perds dans vos métaphores,
Me noie dans vos champs de poèmes ;
Chacun votre styl', je vous aime !
Je suis une parolivore !

 

 Au refrain

 

(* A-P : www.auteur-parolier.com)

Texte écrit le 12/02/2010, à "musiquer"

 Frédéric NYEL © (alias FredOueb)

Ajouter un commentaire

 
×