Créer un site internet

Contrat de non-confiance

Voilà qu' le temps s' ramène

Avec tout un cortège

De questions, pour un' scène

De ménage au p'tit-déj' ;

Quel manège !

 

À la pêche aux détails

Sans aucune importance,

Mes "parc' que" sont de taille

À plaider le bon sens,

La patience.

 

Et pourtant...

Il y' a dans ton regard

Tell'ment de "j' te crois pas !",

Que j'en viens, c'est bizarre,

À douter de tout ça

Et de moi.

 

REFRAIN :

Mais c'est quoi, cett' rancœur

Au mauvais gout d' vengeance ?

J' veux pas êtr' le vainqueur

De ton intransigeance,

Le bourreau de ton cœur

Sous contrat d' non-confiance !

 

Me v'là bien malgré moi

Sur l' banc des accusés,

Et pour la premièr' fois

Mêm' pas désabusé,

Juste amusé...

 

Et ce n'est pas la faute

D'un' quelconqu' lassitude

Du temps - comm' dirait l'aut' -

Qui plomb' les habitudes,

Les attitudes.

 

Et pourtant...

Il y' a dans ton regard

Tell'ment de "caus' toujours !",

Que j'en viens, presque hagard,

À douter de l'amour...

Au secours !!

 

REFRAIN

 

Pont :

Alors laiss' donc le temps

Emporter les erreurs

Ailleurs, autant qu' le vent

Qui souffle sur l'humeur

De la rumeur...

 

Et oublie les rancœur,

Vengeanc' de mauvais goût.

J' veux pas qu'un rir' moqueur

Détruis' tout entre nous,

Jusqu'au simple bonheur

De s'aimer sans contrat du tout.

 

 

Texte écrit les 1er et 6/12/2011,

Frédéric NYEL © (alias FredOueb)

Ajouter un commentaire