http://www.clicanimaux.com

Il suffit d'un clic pour nourrir gratuitement un animal abandonné !

Fragilité des Anciens (la)

 

Tu me souris, en me disant que tout va bien ;
Pourtant je sais, tu es si mauvais comédien,
Que rien ne va si bien, comme tu me le dis.
Ton sourire est aussi ton plus beau discrédit...

Pourquoi vouloir garder cette souffrance en toi,
Pudiquement, refusant que l'on s'apitoie
Sur ta douleur, si silencieuse soit-elle ?
Nulle existence n'a l'orgueil d'être immortelle !

 

Refrain :

Alors oui, souris-moi encore
Si tu veux mon sourire aussi.
Allez, oui, souris-moi encore
Si tu es plus heureux ainsi !
Mais n'évince pas, malhabile,
L'évidence d'être fragile.

 

Tu prends ma main dans les tiennes, que les années
Ont lentement ridées, aujourd'hui condamnées
Injustement à ne plus jamais caresser
Sans effrayer. Tremblant, tu as peur de blesser...

Tu crois encor me rassurer par ta tendresse,
Qui me fait peur par sa touchante maladresse,
Quand ta pudeur, comme un rempart infranchissable,
Fait de tes jours une tristesse inguérissable !

 

Au refrain

 

Tu me souris, mais une larme imperceptible
Noie ton regard à la douceur indéfectible ;
Tu la retiens, par souci de paraître digne,
Fort à mes yeux, mais, fatigué, tu te résignes...

Je te regarde avec l'amour que je te dois ;
Je sens ta main, lourde, glisser entre mes doigts.
Ton regard vide a quitté mes yeux attendris,
Et ton sourire absent m'arrache alors ce cri :

 

Refrain :

S'il te plaît, souris-moi encor !
Pour que je te sourie aussi.
Ne m'abandonne pas ton corps
Sans regard ni sourire ainsi !
Ne laisse pas tes mains d'argile
Relâcher ma force fragile !

 

Texte écrit le 19/02/2010, à "musiquer"
Frédéric NYEL © (alias FredOueb)

Commentaires (1)

1. SOPHYA 17/03/2011

C'est un texte fort et très bien écrit qui révèle une réelle sensibilité de l'auteur. Très belle peinture de ce "vieil ancêtre". De très belles phrases (Mais n'évince pas, malhabile, L'évidence d'être fragile ; Ne laisse pas tes mains d'argile Relâcher ma force fragile !)

=> FredOueb : J'ai écrit ce texte avec l'air de "Love Story" dans la tête, belle et triste mélodie, après une petite conversation avec une amie. Merci de votre lecture attentive.

Ajouter un commentaire