Spare it to my girl (Épargnez ma fille)

 

Life will not ever be the same,
Will not even be worth living.
I'm so sad, with such a shame!
That's such a few for forgiving.

I removed a life so easily,
And wrecked two others for ever,
Took a part of each family;
For sure, I'm a murderer!

 

Refrain:

You can wreck my own life in turn,
Avenge yourself so far as to burn
Everything all around me and you,
If you find relief in this, then do!


Life will not ever be the same,
Nothing will be just as before
Since that awful day when I came;
You were so happy heretofore!

I cannot imagine the pain,
That you had to bear at that time
And as well as today again;
There's no punishment for my crime!


Repeat Refrain


I don't want any forgiveness,
However, because you do know
The pain of a life when aimless,
When it seems there's nowhere to go,

I appeal to your soul to spare
Such a pain to whom couldn't withstand;
Not for myself - I wouldn't dare! -
But for my girl, who can't understand...


Last Refrain:

Oh, you can avenge yourself in turn,
Wreck my life so far as to upturn
Everything all around you and me;
But, please, think that she's just a baby!

 

 Texte écrit le 16/10/2006, à "musiquer"

à Nelson, pour Edith, Mélissa et Anne-Lise

Frédéric NYEL © (alias FredOueb)

 

TRADUCTION :

Épargnez ma fille

 

La vie ne sera plus jamais la même,
Ne vaudra pas même la peine d'être vécue.
Je suis si triste, avec tellement de honte !
C'est si peu pour être pardonné.

J'ai supprimé une vie, si facilement,
Et brisé deux autres pour toujours,
Pris une part de chaque famille;
C'est sûr, je suis un assassin !

 

Refrain :

Vous pouvez briser ma propre vie à votre tour,
Vous venger jusqu'à brûler
Tout, tout autour de moi et vous,
Si cela vous soulage, alors faites-le !


La vie ne sera plus jamais la même,
Rien ne sera plus vraiment comme avant
Depuis ce jour maudit où je suis venu ;
Vous étiez si heureuses jusqu'alors !

Je n'arrive pas à imaginer la douleur
Que vous avez dû endurer à cet instant
Tout comme aujourd'hui encore ;
Il n'y a pas de punition pour mon crime !


Au Refrain


Je ne veux aucun pardon,
Cependant, parce que vous connaissez
La douleur d'une vie si elle est sans but,
Quand il semble n'y avoir nulle part où aller,

J'en appelle à votre âme pour épargner
Une telle douleur à qui n'y résisterait pas ;
Pas pour moi - je n'oserai pas ! -
Mais pour ma fille, qui ne peut pas comprendre...


Dernier refrain :

Vous pouvez vous venger à votre tour,
Briser ma vie jusqu'à retourner
Tout, tout autour de vous et moi,
Mais, s'il vous plaît, pensez qu'elle n'est qu'un bébé !

Ajouter un commentaire

 
×